Vous consultez une version archivée du site Paris-Web.

Consulter le site Paris-Web actuel


Programme – Jour 1 – Paris-Web – Webdesign, qualité et accessibilité

Rencontre francophone avec des experts de la conception Web, conférences, débats, Paris-Web c’est plusieurs jours d’enrichissement sur les méthodes de production d’un Web de qualité.

8, 9 & 10 octobre 2009 , Paris



Le programme en détails

Les orateurs

La liste complète

Partenaires

Ils contribuent à l’événement et nous aident à en faire une réussite, nous les en remercions.


Le programme Paris-Web 2009 : 8 octobre 2009

Petit déjeuner

08h50

Paris – 08h50 Accueil et introduction (grand amphithéâtre)

Présenté par : Christophe Porteneuve (Président de Paris-Web)

Paris – 08h50 Accueil et introduction (petit amphithéâtre)

Présenté par François Nonnenmacher (membre de Paris-Web)

09h10

Paris – 09h10 Intégrateurs, montez au front ! (grand amphithéâtre)

Présenté par : Stéphane Deschamps (France Télécom)

L’intégrateur HTML est devenu développeur web front. Au-delà de la terminologie, ce métier s’est complexifié, industrialisé, segmenté en sous-spécialités. Alors qu’on pourrait penser que la richesse des profils permettrait à chacun d’y faire sa place, bon nombre de développeurs expriment leur frustration.

Nous tenterons de comprendre cette frustration et ébaucherons quelques pistes pour leur rendre le sourire.

Paris – 09h10 Utilisabilité : quand le webdesign rencontre le marketing. (petit amphithéâtre)

Présenté par : Christophe Zlobinski-Furmaniak ((ωεβ)[∞.0])

Le web marketing s’est toujours inspiré des techniques de communication de l’industrie papier. Or, les études d’utilisabilité ont prouvés que le web, perçu par les utilisateurs comme un nouveau média, déclenchait de nouveaux comportements, remettant ainsi en cause des stratégies établies et séculaires.

Au milieu, le webdesign, doit se frayer un chemin et réfléchir à la fois à l’esthétisme et à la fonction principale d’un site.

Comprendre la démarche de l’utilisabilité, au travers des conclusions de ses expertises, l’allier avec les besoins du marketing et les attentes du webdesign, afin de vous permettre de créer des sites web efficaces et efficients, tels seront les buts de cette intervention.

10h10

Paris – 10h10 Un seul Web (grand amphithéâtre)

CSS

Présenté par : Daniel Glazman (Disruptive Innovations)

Avec les nouveautés de CSS 3 et HTML 5, il est désormais aisé de n’avoir qu’un seul site Web, qu’il soit accédé par des navigateurs de bureau ou des clients mobiles. Nous allons voir comment faire un design Web qui soit multi-clients, réduisant ainsi le coût du projet et simplifiant sa maintenance. Attention, présence de canards en plastique sur scène fortement probable.

Paris – 10h10 Webdesigner, l’homme qui parlait à l’oreille des intégrateurs (petit amphithéâtre)

Présenté par : Gilles Vauvarin

Le webdesigner doit-il être un illustrateur, une infographiste, un concepteur, un intégrateur ... ? La réponse n’est pas aisée et fait toujours débat aujourd’hui tant ce métier est jeune et dépendant d’un secteur en constante évolution.

Ce que nous pouvons constater, c’est qu’il existe encore bien souvent, un gouffre d’incompréhension entre les designer qui se concentrent sur la créativité graphique, la communication, le marketing et les intégrateurs soumis aux contraintes du média web, aux problèmes de compatibilité et soucieux de standards et d’accessibilité.

Comment réconcilier designer et intégrateur ? Comment envisager le métier de designer dans un contexte web sans en faire un développeur ou un ergonome ? Et si le webdesigner n’était tout simplement qu’un créatif capable de communiquer avec un intégrateur, de comprendre ses contraintes et d’adapter son travail en conséquence ?

Quels pré-requis un designer doit-il acquérir pour atteindre cet objectif ? Quelles méthodes de travail imaginer entre ces deux acteurs du web pour laisser à l’un une certaine liberté créative et garantir à l’autre une faisabilité technique satisfaisante ?

Pause

11h20

Paris – 11h20 HTTP pour les naïfs et les brutes (grand amphithéâtre)

Présenté par : Karl Dubost (Pheromone — Montréal, Canada))

Vous connaissez HTTP, un peu, beaucoup, à la folie ? Mais êtes vous sûrs d’avoir tout saisi ? Cette présentation vous donnera quelques pistes pour comprendre la métaphore HTTP et son utilisation réelle (et limitée) sur le Web aujourd’hui.

Paris – 11h20 Le Webdesign orienté business (petit amphithéâtre)

Présenté par : Jeremie Patonnier (BNP Paribas Personal Finance)

Les webdesigners chargés de réaliser le(s) site(s) Web d’une entreprise sont soumis à de très fortes contraintes liées aux objectifs business et marketing du client. Mais au fait, c’est quoi le Webdesign ? Et un webdesigner ? Et qu’est-ce que le business vient faire là dedans ? Est-il possible de produire un webdesign pragmatique qui ne s’autocensure pas tout en étant à l’écoute à la fois des commanditaires et des utilisateurs ? Tentative de réponse pendant cette conférence.

Pause déjeuner

14h00

Paris – 14h00 CSS peut-il être orienté objet ? (grand amphithéâtre)

CSS

Présenté par : Nicole Sullivan (Indépendante)

Appliquer les principes de la programmation orientée objet à CSS (OOCSS) aide à obtenir un code plus léger et qui est à la fois plus simple à écrire et maintenir. Peu importe votre bibliothèque Javascript préférée (jQuery, YUI etc.), apprendre les rouages de OOCSS simplifiera votre processus de développement. Faites usage du projet open source OOCSS, y compris les "singletons", l’héritage, le "scope" et calculez la complexité du code.

CSS est un point de frustration pour les développeurs et ingénieurs sur lequel les startups se cassent les dents. Dans cette présentation pratique, Nicole explore les stratégies permettant de prendre le contrôle de votre interface utilisateur. Cette présentation couvre les rouages de OOCSS et inclue des démonstrations, y compris de débuggage.

Apprenez à :

  • Évaluer les solutions disponibles et calculer les niveaux de complexité en CSS
  • Définir les objets, sous-types et mixins en CSS
  • Utiliser des classes multiples pour simuler l’héritage objet et le sous-typage
  • Éviter les singletons
  • Personnaliser les ressources disponibles du projet open source OOCSS

Un changement fondamental dans l’architecture du code permet au projet open source OOCSS de fournir des tonnes de fonctionnalité en seulement 27 lignes de code, évitant ainsi le gonflage des fichiers et l’inefficacité. Essayez cette évolution du langage et apprenez à l’appliquer à des projets existants.

Paris – 14h00 Mobile, nouvelles fonctionnalités (petit amphithéâtre)

Présenté par : Charles McCathieNeville (Opera Software)

Charles parlera des fonctionnalités qui seront prochainement (ou actuellement) dans vos téléphones via des applications Web, telles que la géolocalisation, l’accès aux fichiers, CSS3, scope, etc. Il y abordera ce qui est actuellement faisable, niveau implémentation et niveau standardisation, ce qu’il reste a faire, et un peu côté technique. Quels sont les avantages, motivations et questions qui viennent avec ces avancées et comment fonctionnent-elles ?

15h00

Paris – 15h00 Basic housekeeping - keeping the web a safe and clean environment (grand amphithéâtre)

outils

Présenté par : Christian Heilmann (Yahoo!)

Internet est constamment la cible d’attaques de spammers, crackers et autres personnes qui abusent du réseau, ils nous empêchent ainsi de concevoir le Web que nous imaginons. C’est très frustrant et ça l’est d’autant plus qu’au lieu de chercher de vrais solutions, nous punissons nos utilisateurs en leurs imposants des mesures de sécurités inaccessibles et peu utiles.

Dans le cadre de cette conférence, Chris Heilmann essayera d’apporter des réponses en expliquant des techniques de base pour combattre ce mal. Bien qu’il n’y ai pas de solution miracle à la sécurité du Web, pensez au moins à fermer vos portes virtuelles aux agresseurs.

Paris – 15h00 Webdesign et qualité (petit amphithéâtre)

Présenté par : Florent Verschelde (O2Sources), Benjamin De Cock

Jamais la toile n’a vu fleurir autant de services web en tout genre qu’aujourd’hui et pourtant, la qualité de ces services est rarement au rendez-vous. Mais qu’entend-on au juste par « qualité » ?

Nous tenterons d’apporter une réponse par l’exemple et des critères de jugement sur ce qui fait la qualité d’une application web moderne. Nous essayerons également d’observer et comprendre l’importance des facteurs discrets mais fondamentaux à l’élaboration d’une application de qualité supérieure. Nous allons enfin apprendre à être intransigeants sur la richesse de l’expérience utilisateur et à refuser les compromis.

Pause

16h10

Paris – 16h10 Table ronde : web mobile (grand amphithéâtre)

Présenté par : Tristan Nitot (Mozilla Europe), Charles McCathieNeville (Opera Software), Nicolas Fournier (Orange Labs), Robin Berjon (conseil indépendant en technologies Web, XML, et mobiles), François Daoust (W3C, spécialiste pour l'Initiative Web Mobile — Mobile Web Initiative)

Paris – 16h10 Table ronde (petit amphithéâtre)

17h45

Paris – 17h45 Conclusion (grand amphithéâtre)

Paris – 17h45 Conclusion




Paris-Web 2009 est organisé par l’association sans but lucratif Paris-Web.

Les informations contenues dans ces pages peuvent faire l’objet d’un changement ultérieur. En particulier, la liste des sujets présentés, la liste des conférenciers présents, les horaires, ainsi que le lieu ou les dates de l’événement ne représentent pas un engagement formel de la part de l’association Paris-Web. L’association Paris-Web ne saurait être tenue pour responsable d’un changement de dernière minute.