Internet et libertés : pour un engagement des acteurs du numérique

La présentation

Ressources

Vidéo

Le sujet

Les législations françaises, européennes ou internationales concernent de plus en plus souvent le monde numérique. Le lien entre Internet, réseaux, acteurs du Web et libertés fondamentales est quotidien : une part importante de l'exercice des libertés passe aujourd'hui par la législation concernant Internet. La neutralité des acteurs sur cette question devient-elle impossible quand on demande aux hébergeurs ou FAI de devenir des auxiliaires de services de renseignement, quand la neutralité du Net est un enjeu économique, quand l'exploitation des données personnelles est un enjeu majeur de la vie privée ?

L'expérience des mobilisations autour de la neutralité du Net, d'ACTA ou des lois antiterroristes et de renseignement doit nous interroger sur la responsabilité des acteurs du numérique. Entre convictions personnelles et engagement public, quelle voie choisir pour quelles actions, et quelles relations avoir avec le monde politique et les associations de défense des libertés ?

Présenté par Adrienne Charmet

Adrienne Charmet Parle le politeek

Historienne et chercheure de formation, Adrienne a enseigné à l'université et dans le secondaire avant de rediriger sa vie professionnelle vers le numérique. Elle a été engagée longuement autour de Wikipédia et des projets Wikimédia, en présidant l'association Wikimédia France puis en étant sa directrice des programmes jusqu'en avril 2014.

Depuis avril 2014, Adrienne est coordinatrice des campagnes de La Quadrature du Net, association de défense des libertés dans l'espace numérique. Elle y anime et coordonne les campagnes françaises et européennes à propos de neutralité du Net, de réforme du copyright, de législation sur les données personnelles, la censure, la surveillance, le renseignement ou le terrorisme.

Transcription