Aller au contenu

Le Web social

Atelier (1 h 30) :
Salle :
Salle à déterminer
Langue :
Français

Le sujet

Sur les réseaux sociaux actuels, l’utilisateur a une vision limitée de son réseau. Le fournisseur a, de son coté, une vision totale - de 250 millions de comptes dans le cas de Facebook. Le fournisseur peut de plus exclure à son bon vouloir toute personne qu’il pense être contre ses intérêts. Du coté pratique, l’utilisateur est confronté à un nombre grandissant de réseaux, chacun lui demandant de rentrer les mêmes informations.

En utilisant le Web Sémantique (l’ontologie FOAF en particulier), on peut créer des réseaux sociaux distribués (décentralisés) où chaque acteur peut contrôler son espace personnel et ce connecter à ses amis qui peuvent faire de même. Mais, jusqu’à présent, ces informations étaient complètement publiques.

En utilisant une astuce simple permise par SSL (Secure Sockets Layer) on peut non seulement créer des réseaux sociaux décentralisés, mais aussi sécurisés, qui permettent au serveur de retourner des représentations personnalisées en identifiant l’utilisateur par la connexion SSL elle-même - sans qu’il doive enter un nom de compte ou un mot de passe.

Nous décrirons l’architecture d’un tel system qui a déjà des implémentations Open Source en Python, Perl, PHP, Drupal, Java, et autres.