Aller au contenu

Le design d'interface et la théorie de la Gestalt

Par Vincent Desdoigts

Mini-conf :
Langue :
Français

Le sujet

Devant la complexité de notre environnement, le cerveau va chercher à mettre en forme, à donner une structure signifiante à ce qu’il perçoit suivant plusieurs lois : la loi de proximité, la loi de similarité, la loi de clôture et la loi de Fitts. Nous verrons en quoi celles-ci consistent et comment elles s'appliquent au design d'interface.

En terme de design d’interface, il est également important de s’intérréser à la loi de Hick et les nombres magiques de Miller. La loi de Hick déclare que le temps requis pour prendre une décision est une fonction du nombre d’alternatives possibles, tandis que les nombres de Miller s’attaquent aux limites de notre mémoire de travail. En d’autres termes, plus le choix est large, plus celui-ci est difficile. Nous verrons quelle influence ont ces deux paramètres sur notre façon d’interpréter les interfaces.

Présenté par