Petite histoire d’une méthodologie agilement établie

La présentation

Vidéo

Le sujet

Plus besoin aujourd'hui de présenter les méthodes agiles qui axent la réussite d'un projet sur des contraintes de communication, d'intégration du client au process de création du projet, de privilégier le développement à la documentation, etc. Cependant, il existe d'innombrables méthodes dites « agiles », d'Extreme Programming à Scrum en passant par Crystal Clear. Ces méthodes ont chacune leurs contraintes, leurs points positifs et négatifs, et les appliquer “from scratch” est un vrai défi pour quiconque veut se lancer.

Pourquoi donc ne pas s'affranchir des contraintes imposées par ces méthodes en n'utilisant que ce qui nous est vraiment utile et surtout de l'adapter aux vrais besoins du client. Il n'existerait donc plus une méthode Agile mais une infinité de méthodes se reposant sur quelques concepts de base qu'il est possible d'adapter à son activité et à l'évolution constante de notre métier : nos client ne sont jamais les mêmes, nos projets ne sont jamais les mêmes.

Présenté par Alexandre Jakubiak et Julien Oger

Alexandre Jakubiak

Chef de projet au sein de l'équipe de développement de GLOBALIS media systems depuis 2013, Alexandre a plus d'une dizaine d'années d'expérience dans le développement PHP et en gestion de projets. Il gère aujourd'hui des projets tant au forfait qu'en TMA, pour différents types de clients du petit au grand compte.

Julien Oger

Chef de Projet chez GLOBALIS media systems depuis 7 ans, Julien travaille dans le web depuis une dizaine d'années pour de petits et grands comptes (BNP, Saint-Gobain, Fédération Française de couture, SNCF, etc.) sur des sujets aussi divers que de l'assistance MOA, audit organisationnel, gestion de projet au forfait, organisation de TMA.

Julien est également responsable de l'organisation des méthodes de travail dans la société et a participé à l'élaboration d'une méthode de travail adaptée aux besoins de GLOBALIS en empruntant à Scrum, Xtrem programming et Crystal Clear. Vous pouvez le suivre sur @JulienOG