Faire son testament numérique

Le sujet

La conférence Death and UX: Digital Afterlife and Digital Legacy d'Agnieszka Maria Walorska aborde le testament numérique du point de vue du grand public utilisateur des plateformes de réseaux sociaux.

Qu'en est-il du testament numérique pour les gens de notre profession qui ont un nom de domaine, qui administrent les adresses de courriel de leurs amis, famille, etc. ?

Nous tenterons de mettre à plat un mode d'emploi.

Présenté par Stéphane Deschamps

Stéphane Deschamps

Stéphane est tombé dans le web en 1996 avant de devenir intégrateur en 1999. D'agence en agence, il est ensuite allé chez France Telecom pour devenir responsable technique du pôle Accessibilité Groupe. Il a dirigé Clever Garden, l'entité front-end de Clever Age, où il a fait du conseil en pilotage de la qualité web et de l'expertise front.

Membre du collectif Openweb, fondateur de Paris Web, préfacier de plusieurs livres, dont Qualité web, Les bonnes pratiques pour améliorer vos sites (formidable initiative de Temesis) et Sans beurre et sans reproches par Laurence Vagner, il écrit de temps en temps sur son site perso (comme on disait avant), mais commet aussi des photos floues, des textes de chansons approximatifs, et aime mettre plein de liens dans sa biographie pour faire croire qu'il connaît du monde.

Malgré tous ses efforts pour faire parler de lui en bons termes, sa notoriété lui vient principalement des calembours encore plus approximatifs qu'il fait subir à son entourage.