Aller au contenu

Le jour où l'on n'aura plus besoin de l'accessibilité

Par Olivier Nourry

Conférence :
Langue :
Français

Liens connexes

Le sujet

L'être humain a une capacité inégalée à percevoir, comprendre, et utiliser les informations disponibles dans les contenus numériques -- du moins, tant que ses facultés sensorielles et cognitives le lui permettent. Pour contourner les déficiences de tous types, et réduire le handicap, les utilisateurs peuvent s'appuyer sur des technologies dites d'assistance, qui vont par exemple vocaliser les textes, transcrire les contenus audio, ou permettre de piloter une interface par la voix, l'oeil, ou différentes parties du corps.

Ces technologies d'assistance sont une chance formidable pour les utilisateurs handicapés, et ont de nombreux arguments à faire valoir : constamment disponibles, infatigables, impartiales, multi-compétentes… Mais elles ont un énorme défaut, par rapport aux besoins humains: elles sont désespérément stupides, et limitées. Pour fonctionner correctement, on doit les alimenter avec des contenus et interfaces accessibles. Et ça, c'est pas gagné…

Mais ce n'est peut-être pas une fatalité. Les progrès récents de l'intelligence artificielle et du machine learning, associés au big data, autorisent tous les espoirs: et si les technologies d'assistance finissaient par égaler les capacités humaines de perception et de compréhension?

Cette conférence propose, humblement, d’explorer cette hypothèse, en faisant l’inventaire de quelques technologies, issues des laboratoires ou déjà sur le marché, qui pourraient rendre ce rêve bien réel. Ce n’est pas encore possible, mais demain cela arrivera. Et l’on n’aura plus besoin de l’accessibilité…

Présenté par