Prioriser les critères d'ergonomie avec l'accessibilité, yeah !

Le sujet

Chez Orange comme dans de nombreuses entreprises, ergonomie et accessibilité des IHM sont deux domaines bien distincts portés par des métiers voire des services différents. Pourtant tous deux poursuivent le même objectif : améliorer l'expérience utilisateur de l'application.

Étant régulièrement impliqués dans les mêmes cursus de formation, les mêmes projets et combattant sur les mêmes fronts, il était temps d'unir nos forces. Après une première tentative côte à côte, nous sommes allés un cran plus loin en mélangeant nos pas.

Première étape : trouver un tronc commun… Les critères de Scapin et Bastien se sont vite avérés être une base solide, sur laquelle il était facile de s'appuyer et communiquer, d'autant qu'ils constituent déjà une référence pour les projets. Delà, une revue de l'ensemble des critères d'accessibilité a été réalisée par une équipe d'experts en ergonomie et en accessibilité afin d'affilier chacun au critère d'ergonomie le plus proche.

De ce travail collaboratif, un référentiel est né. Cet atelier est l'occasion de le découvrir, de l'exploiter en réalisant un audit et d'en discuter. Il ne nécessite aucune connaissance technique. Une checklist servira de guide, des outils simples permettront de questionner le code sans avoir à le déchiffrer et des corrections pas à pas permettront d'avancer ensemble.

Nous souhaitons prouver par cette animation que l'accessibilité, à l'instar de l'ergonomie, peut être facilement prise en compte dès la phase de conception par de nombreux acteurs du projet. Et convaincre les concepteurs UX que l'accessibilité peut leur fournir un argument de poids pour prioriser certaines actions de correction. C'est à notre connaissance le premier travail de ce type, dédié à des non experts.

Un ordinateur sera nécessaire pour la pratique de cet atelier (un pour deux au minimum)

Présenté par Vincent Aniort et Patricia Loubet

Vincent Aniort

Vincent Aniort travaille chez Orange en accessibilité numérique. Il est impliqué dans de nombreuses associations qui militent pour l’accessibilité, en particulier numérique. Un accident de la vie le pousse à faire le « choix » d’un web accessible. Il participe, à la première traduction autorisée des WCAG 2.0 (en français), au projet AccedePDF et AccedeWeb et au référentiel Opquast pour le compte de l’APF (Association des Paralysés de France), association pour laquelle il milite ardemment ! Son boulot reste toujours un plaisir et une passion dont il parle volontiers, même si c’est un combat de longue haleine : convaincre que l’accessibilité est un avantage pour tous, une nécessité pour certains.

Patricia Loubet

Patricia Loubet travaille chez Orange France sur l’accessibilité ergonomique des salariés avec handicap. Elle s’attache à y développer deux points de leviers majeurs pour le maintien dans l’emploi :

  • accompagner individuellement ce qui comprend l’étude ergonomique et un helpdesk spécifique pour rendre la position de travail pérenne ;
  • agir sur l’environnement par la mise en place d’outils design for all et/ou au moins compatibles avec les aides techniques spécifiques

Elle est également investie dans l’association du GEDER qui est un lieu de réflexion et d’échange de connaissances sur la pratique de l’ergonomie dans les situations de handicap au travail.