Questionner son cahier des charges

Le sujet

Le web responsable ce n'est pas seulement travailler du côté des gentils. C'est aussi mettre les mains dans ce qui n'est pas joli et aller faire un peu de tri. Nommer les fausses bonnes idées, poser les questions éludées et rendre visible ce qui cloche. Parce que nommer un problème est le premier pas vers sa solution. Alors non, nous n'allons pas fuir devant ce cahier des charges qui sent bon la sur-planification et l'absence de considération pour ses utilisateurs.

A partir d'un exemple concret nous allons raturer, entourer, découper ce qui sonne faux. Ensuite nous chercherons à identifier les patterns à éviter et surtout quelles propositions concrètes permettraient de rattraper tout ça. Objectif : diffuser petit à petit le portrait robot de toutes ces pratiques qu'on ne veut plus jamais recroiser.

Présenté par Clémentine Hahn

Licorne timide

Product owner spécialisée en recherche utilisateur. Après un premier passage par la communication politique puis la conduite de projets culturels Clémentine a travaillé sur des projets de e-santé notamment au CHU de Bordeaux. Depuis 2016 elle est co-fondatrice de dtc, coopérative web qui travaille au service de projets d'innovation numérique pour le bien commun.