Lecteurs d'écran : le choc des titans

Sylvie DUCHATEAU

Petite présentation !

Il était une fois une Berlinoise…

  • Apprentissage des langues et de Sciences-politiques
  • Pas de boulot, changement de bateau !
  • Atterrissage sur la planète Web
  • Salariée de BrailleNet, aujourd'hui Access42
  • Outil de travail : lecteur d'écran.
  • Certifiée NVDA

Mais au fait, c'est quoi un lecteur d'écran ?

Réponse A

C'est un petit bonhomme qui lit l'écran

Réponse B

Mais non ! c'est une secrétaire qui lit l'écran !

Réponse C

Vous n'y êtes pas du tout ! Être un lecteur d'écran, c'est faire un travail de titan !

La vraie réponse !

Un logiciel qui restitue l'information affichée à l'écran à l'aide d'une synthèse vocale et/ou d'un terminal braille.

De quoi parle-t-on à cette conf ?

  • Introduction : titans et lecteurs d'écran
  • Historique : évolution des lecteurs d'écran dans les trois systèmes d'exploitation
  • Comment fonctionnent les lecteurs d'écran ?
  • Forces et faiblesses des différents lecteurs d'écran

Introduction

Une définition

Pour Daniel E. Gershenson, l'étymologie du nom Titan est probablement « celui qui habite dans les cieux ». Le même nom serait à l'origine du mot « Satan » en hébreu.

Extrait de l'article de Wikipédia sur les titans

Lecteur d'écran et titan ?

Qu'ils soient diables ou divins, leurs noms ne sont pas magiques.

Jaws, NVDA, VoiceOver, Orca et bien d'autres, mais qu'est-ce que c'est que ça ?

Exemple de ce que lit un lecteur d'écran

Un texte en anglais incompréhensible car lu à 450 mots par minute par une synthèse vocale finlandaise, puis une synthèse vocale anglophone.

Historique

  • L'évolution des lecteurs d'écran dans les trois systèmes d'exploitation
  • Une multitude de logiciels : liste sur wikipedia list of screen readers
    • Logiciels intégrés,
    • téléchargeables et installables,
    • extensions de navigateurs,
    • plateformes web,
    • vocalisation à la souris...
  • Windows, MacOS et Linux, dans l'ordre d'utilisation.

Windows

  • Pas de lecteur d'écran intégré.
  • Il faut les télécharger.
  • Des gratuits et d'autres à payer.
  • Installation souvent compliquée.

Les lecteurs d'écran sous Windows

Boîte de dialogue Jaws activation ! Ce logiciel a besoin d'une autorisation pour s'exécuter sur cet ordinateur et va continuer en mode évaluation pendant 40 minutes.

[Ding de Nvda]. Barre des tâches.

  • Dracula, Virgo, Jaws
  • Utilisation massive de Jaws en France.
  • Logiciel payant, disquettes, clé d'autorisation.
  • Arrivée de NVDA, open source, gratuit.
  • Déploiement du Narrateur de Microsoft, de plus en plus performant.

MacOS

  • Introduit dans MacOS 10.3 (2003), Panther spoken interface preview.
  • Appelé VoiceOver dès Tiger, macOS 10.4, 2005.
  • Intégré dans le système.
  • Possibilité de télécharger différentes voix.

Linux

  • Orca, disponible aujourd'hui dans toutes les distributions Linux.
Source : MuseScore (CC BY 2.0)

Fonctionnement des lecteurs d'écran

  • D'un système d'exploitation à l'autre, fonctionnement différent.
  • Choses en commun :
    • Synthèse vocale
    • Connexion d'une plage braille
    • Utilisation des deux en simultané ou non.
    • Commandes à l'aide de raccourcis clavier

Les raccourcis clavier

  • Raccourcis du système d'exploitation : fenêtres, copier/coller, aller à un endroit précis.
  • Raccourcis claviers propres au lecteur d'écran : appli en cours, heure, liens sur une page.
  • Vocalisation de ce qui se trouve sous la souris.
  • Simulation des actions de la souris.

Sous Windows

  • Reformatage de l'environnement pour une plus facile appréhension
  • Reconstruction de la page web dans un « tampon virtuel »
  • Restructuration de la page, difficile pour voyant de suivre.
  • Affichage des informations sous forme de listes.
  • Navigation rapide pour aller à un élément donné : lien, titre…

Sous MacOS

  • En 2005, utilisation d'un ancêtre de VoiceOver, la navigation en exploration.
  • Aujourd'hui, présentation par zones : barre de menus, doc, barre d'état.
  • Interaction avec l'objet.
  • Affichage d'une page web : entrée dans l'application, entrée dans la page, interaction avec un groupe de boutons radio.
  • Déroute les anciens utilisateurs de windows.

Linux

  • Orca présent depuis le début. Utilisation du système en mode terminal ou mode texte.
  • Navigation sur le web avec navigateurs texte.
  • Systèmes graphiques utilisables
  • Exemple système Hypra, ressemble beaucoup à l'interface windows pour l'utilisateur.
  • Personnalisation des raccourcis clavier, comme si sous Jaws ou NVDA

Les forces et les faiblesses des différents lecteurs d'écran

Aucun des lecteurs d'écran n'est parfait. Chacun a ses avantages et ses inconvénients. Lequel est le plus performant ?

Bureautique sous Windows

Avantages

  • Jaws et NVDA aiment MS office.
  • Navigation rapide dans le document
  • Identification des cellules sous Excel

Inconvénients

  • Plus de difficultés avec LibreOfffice ou OpenOffice
  • Problèmes de régression au changement de versions.

Bureautique sous Mac

Avantages

  • Les applications Mac : TextEdit, Pages fonctionnent bien.

Inconvénients

  • OpenOffice, LibreOffice et MS Office ne sont pas très accessibles.
  • Ils ne restituent pas l'information de structure des documents.

Bureautique sous Linux

Avantages

  • Bonne gestion des documents Writer.
  • POssibilité de naviguer dans ces documents grâce au navigateur

Inconvénients

  • Un peu plus ardu sous Calc.
  • Progrès à faire sous Impress.

Lecture de fichiers PDF accessibles

  • Sous Windows, navigation comme sur une page web.
  • Sous MacOS : prise en charge de l'accessibilité depuis High Sierra
  • Difficulté sous Linux, perte de la structure, parfois accès aux signets.

Navigation sur Internet

  • Gestion différente mais résultats équivalents.
  • Lecture de pages.
  • Navigation par éléments ou affichage de listes.
  • Recherche dans la page.
  • Dépendent plus de ce que restitue le navigateur.

Et le web plus dynamique ?

  • Les lecteurs d'écran doivent être informés des changements de contenus.
  • Impossible si pas de couche d'accessibilité telles que ARIA.

Personnalisation

  • Personnalisation des raccourcis clavier.
  • Des dictionnaires efficaces.
  • Démo : prononciation de Firefox avec NVDA.

Conclusion

  • Des outils complexes à apprendre.
  • Logiciels très puissants.
  • Il peut être très utile de s'y former.
  • Il faut néanmoins faire un choix…

Le choix du lecteur d'écran idéal ?

  • Des écueils, mais beaucoup de choix.
  • Des systèmes différents mais apportant des services similaires.
  • On n'est plus cantonnés à un système d'exploitation comme au début des années 2000.
  • Libre à l'utilisateur de choisir son système, son outil.
  • Ma préférence se tourne vers NVDA !

Usages des lecteurs d'écran : une étude

a42.fr/enquete2017

  • Réalisée par la Fédération des aveugles de France et Access42.
  • Avec 10 autres partenaires francophones.
  • Résultats dévoilés bientôt ! ;)

Un lecteur d'écran, c'est bien mais…

Ce n'est pas un magicien : si l'accessibilité n'est pas respectée, il est bloqué !

Lecteurs d'écran et accessibilité, exemple

  • Des champs de formulaires mal étiquetés,
  • ne peuvent être corectement restitués.

Édition auto-complétion, vide... Édition auto-complétion, vide.. Édition auto-complétion, vide.. Édition auto-complétion, vide..

Merci de votre attention !