Aller au contenu

Le charme du quotidien, nécessaire, ordinaire, routinier

Par Rayna Stamboliyska

Conférence (50 mn) :
Salle :
Auditorium Blaise Pascal
Service(s) :
LSF
Langue :
Français

Le sujet

Aujourd’hui, pour une majorité de personnes dans le monde, avoir une connexion à Internet et s’en servir est comme boire de l’eau : quotidien, nécessaire, ordinaire, routinier.

Rattrapant un retard au démarrage, de plus en plus d’institutions publiques de par le monde développent et imposent des services numériques.

Quant au secteur privé, il est le terreau propice de l’innovation en série : des startups toujours plus nombreuses, des financements toujours plus élevés… et des produits et services toujours mal sécurisés. Ces derniers sont cependant ce que nous utilisons, ils sont quotidiens, nécessaires, ordinaires, routiniers. Cette même « consommation digitale » renforce le siphonnage de données à caractère personnel et nous expose à un bouquet d’algorithmes plus obscurs les uns que les autres.

Mais il est contreproductif de se vautrer dans un fatalisme. Nous parlerons donc sécurité des IoT et leurs applications, la gestion de ces problématiques par les fabricants et éditeurs et l’impact sur nos vies connectées dont l’aspect « privé » doit être repensé. Nous créons la réalité numérique, il nous revient d’en saisir les enjeux et de les implémenter dans notre productions. La sécurité, le respect de l’intimité et l’innovation pérenne sont ce qui doit devenir quotidien, nécessaire, ordinaire, routinier.

Présenté par