Aller au contenu

Le recrutement dans la tech, contradictions et illusions

Par Marie Holzer

Conférence (50 mn) :
Langue :
Français

Le sujet

Nous avons déjà, pour la plupart d’entre nous, participé à des processus de recrutement : en tant que candidat ou en tant que responsable d’embauche et, parfois, les deux. Je suis développeuse web et j’ai récemment été confrontée à des situations qui m’ont fait m’interroger sur le sens de ces processus et leur éthique. Je vais les décortiquer pour tâcher d’en saisir les travers tout en m’appuyant sur des retours d’expérience précis et en me concentrant sur trois grands thèmes :

Who’s the boss? Un rapport de force a tendance à s’établir rapidement entre un candidat et son recruteur, ayant pour conséquence d’exacerber les biais, les positions de privilège dans un sens comme dans l’autre. Cette asymétrie va monter le décor et poser les enjeux de l’étape suivante du recrutement : les tests techniques.

Je ne suis pas un numéro ! Les tests techniques deviennent de plus en plus systématiques et leur pertinence est parfois à remettre en question. Les conditions de leur déroulement interrogent parfois aussi l’éthique des recruteurs. Pourquoi ? Comment rendre cette étape plus juste pour chacun ? Comment faire qu’elle apporte des réponses aux deux parties impliquées ?

Ça rentre pas dans les cases ! Recruter en répondant à des injonctions imposées par une société dans un contexte donné peut être dangereux car rapidement vide de sens : aujourd’hui on se réjouit de privilégier la diversité au nom de l’égalité mais on oublie vite que la diversité sans volonté d’inclusion est potentiellement pire que de ne rien faire. Chercher à embaucher une personne faisant partie d’une minorité en attendant d’elle les qualités qu’on se prête à soi ne mène nulle part.

Cet état des lieux permettra, je l’espère, de mettre à plat nos différents constats pour passer d’une impression de ne pas maîtriser nos destins dans le monde du travail à une certitude qu’avec d’incessantes interrogations, nous serons toujours capables de remettre en question des principes établis pour gagner en liberté, en responsabilité et en satisfaction, ce qui me semble être le terrain propice au bon fonctionnement d’une équipe.

Présenté par