Retour d'expérience du partenaire IUT de Saint-Dié

Il y quelques mois, nous vous avions présentés quelques partenaires de Paris Web. Dans ce cadre, Jonathan Weber, Chef du département MMI de l’IUT de Saint-Dié a répondu à nos questions.

logo-partenaire_universite-lorraine_iut-saint-die.jpg
 
1) Pouvez-vous présenter succinctement votre établissement ?
 
Nous sommes dans les Vosges, ce qui est déjà en soi, une particularité importante, nos étudiants sont proches de la nature et bénéficient d’un air pur, contrairement à beaucoup de départements MMI perdus dans les nuages de pollution. Ensuite, il faut le dire, nous avons les meilleurs enseignants et les meilleurs étudiants. What else ? :-)
 
Nous avons surtout la chance de disposer d’un matériel informatique récent, de bonne qualité et des logiciels adaptés à la pluri-disciplinarité de notre formation, d’un studio audiovisuel de qualité professionnelle et de locaux en bon état et chauffés (ce qui par les temps qui courent à l’université est un réel luxe malheureusement).
 
Concernant l’établissement, l’IUT de Saint-Dié est un petit IUT de moins de 400 étudiants avec 3 départements secondaires : Informatique, GEII (Génie Électrique et Informatique Industrielle) et MMI (Métiers du Multimédia et de l’Internet). Cette petite taille permet une réelle proximité étudiants-enseignants ainsi qu’une proximité avec la direction qui nous permet facilement de monter des projets. Nous travaillons également beaucoup avec le tissu local, notamment les associations, les collectivités ou les PME pour faire travailler nos étudiants sur des projets réels, cela serait plus compliqué dans une grande ville. 

2) Pourquoi avez-vous tenu à conclure ce partenariat ?
 
Pour une formation web et multimédia, deux domaines liés et en évolution constante, il nous semblait intéressant de faire travailler nos étudiants sur une conférence présentant ce qui se fait dans le Web et plus particulièrement le Web français qui sera le domaine professionnel de bon nombre de nos étudiants. Et soyons honnêtes, cette conférence est ma préférée de la Citadelle !

3) Quelle(s) action(s) avez-vous mis en place dans ce cadre et comment cela s’est-il passé ?
 
Deux actions principales :

  • Une très simple, diffuser en direct la conférence à la bibliothèque de l’IUT et communiquer auprès des étudiants sur cet évènement. C’était une action passive mais qui a séduit certains de nos étudiants
  • Une autre plus profonde, dans un des modules de deuxième année de DUT MMI, les étudiants par groupe de deux ont travaillé sur une conférence qu’ils avaient choisie : ils devaient ensuite en expliquer le contenu à leurs camarades sous forme de présentation, tutoriel, show, ou autre, pendant une quarantaine de minutes. Ensuite, leurs confrères et moi-même pouvions leur poser des questions pour approfondir le sujet. Ils ont apprécié cette expérience qui leur a ouvert l’esprit sur pas mal de problématiques liées au Web. La difficulté principale a été pour moi de visionner et d’approfondir chaque conférence pour pouvoir répondre aux questions des étudiants. Je pense que je suis celui qui a le plus appris dans cette opération ;-)

4) Qu’est-ce que les étudiants en ont retiré ?
 
Une ouverture d’esprit sur les problématiques du Web d’aujourd’hui qu’on a pas toujours le temps d’aborder en profondeur dans un cours de développement web, d’intégration, d’infographie voire même en gestion de projet. Cela leur a aussi permis de se rendre compte que bosser dans le Web, ce n’est pas que pisser du code, vision qu’ont encore beaucoup de nos étudiants.

Enfin, l’accent mis sur l’accessibilité leur a fait prendre conscience de sa nécessité et ça ce n’est pas rien, même si les conférences sur la difficulté de mettre en place une démarche d’accessibilité leur ont fait peur !