Industrialisation de l'intégration Web : la révolution de l'artisan devenu ouvrier

La présentation

Vidéo

Télécharger la vidéo

Diaporama

Télécharger

PDF

Le sujet

Le développement Web frontend – multiplicité de compétences – est l'apanage des experts … ou des stagiaires. Développer, c'est Java, C# ou PHP.

L'omniprésence des interfaces recourant à HTML induit un recours à des points de repère, tant pour les développeurs, les chefs de projet que les acheteurs. C'est une des idées qui en est ressortie de l'atelier “Industrialiser l'artisanat du développement HTML” à Paris Web 2010.

Depuis, l'eau a coulé sous les ponts et une liste de bonnes pratiques de développement frontend est en cours de réalisation. Nous verrons comment et pourquoi l'alimenter, entre autre pour des besoins d'industrialisation des projets.

L'industrialisation, c'est aussi un mot qui inquiète, surtout lorsque cela concerne un des pans du développement Web proche du modèle de l'artisanat. Est-ce le retour du travail à la chaîne ? Est-ce une spécialisation ou une déresponsabilisation ? Ou pire, est-ce un moyen d'apporter une réponse unique à des besoins multiples ?

Présenté par Thomas Parisot

Thomas Parisot

Consultant Web indépendant chez CyneticMonkey.

Thomas intervient à différents niveaux : accompagnement de projets, conseil technique et fonctionnel, développement Web (frontend, backend), développement Web mobile, performances Web.

En n’oubliant pas que les journées ne font que 24 heures, Thomas est l’auteur du livre « Réussir son blog professionnel » (Eyrolles, septembre 2009), contribue à l’écosystème WordPress et symfony tout en étant vacataire au Master Communication Publique et Politique (CPP) de Bordeaux.