Open quality management : vers le tout ouvert !

La présentation

Vidéo

Télécharger

PDF

Le sujet

Open data, Open Web, Open source : l'époque est à l'ouverture des données, du code source et des formats. Mais est-ce si évident et quel bénéfice peut-on en attendre ? À quelles conditions ?

Le lâcher prise sur les savoirs et les savoir-faire bouleverse les modes de fonctionnement. Pour certains, l'ouverture est même vécue comme une tyrannie. Pour d'autres, c'est un simple effet de mode.

Mais l'ouverture ne se décrète pas. C'est une approche qui n'est pérenne que si elle est maîtrisée. Nul ne sait si ce mouvement est durable mais la question clé est celle de l'intégration éventuelle de cette approche dans le management des organisations.

En pratique, est-il possible de faire de l'ouverture des données, du code source des formats ou des savoir-faire un véritable levier d'amélioration de la qualité et de l'efficacité ? Existe-t-il des conditions propices à la réussite d'une telle approche et, si oui, lesquelles ?

Présenté par Élie Sloïm et Pascal Romain

Élie Sloïm

Élie Sloïm est Président de la société Temesis, spécialisée sur la qualité et l'accessibilité des sites Internet. Il dirige depuis 2004 le projet Opquast (Open Quality Standards). Le projet Opquast inclut des référentiels (Opquast bonnes pratiques) et des outils de gestion de projet orientés qualité (Opquast Reporting).

Élie Sloïm est consultant, formateur et conférencier. À ce titre, il intervient dans de nombreuses manifestations, entreprises et cursus de formation en France et à l'étranger. Il s'est spécialisé sur la création de référentiels. Il a notamment travaillé sur la production du RGAA, des bonnes pratiques Opquast, et de nombreux autres référentiels publics ou privés.

Auteur de plus d'une centaine d'articles sur la qualité web, il assure la direction actuelle du projet OpenWeb. Il est également l'auteur avec les contributeurs du projet Opquast du memento « Site Web : les bonnes pratiques », publié chez Eyrolles et préfacier des ouvrages « CSS2 » par Raphaël Goetter, « Ergonomie Web » par Amélie Boucher et « Card Sorting » de Gautier Barrère et Eric Mazzone.

Pascal Romain

Né en 1974. Titulaire d’un DEA d’histoire et d’archéologie du Proche-Orient sur l'histoire du backgammon. Attaché de conservation du patrimoine et ingénieur de la fonction publique territoriale. Développeur ou chef de projet informatique au sein de sociétés de service.

En charge des projets de numérisation et de valorisation numériques au sein des Archives départementales de la Gironde entre 2006 et 2009, chef de projet informatique documentaire au sein de la Direction des système d’information du Conseil général de la Gironde depuis 2010, en charge de la coordination des projets d’ouverture de données publiques et d’archivage électronique.

Co-animateur du premier référentiel de bonnes pratiques open data et co-responsable du site datalocale.fr.