Vive les tableaux de mise en page !

La présentation

Diaporama

Télécharger

PDF

Le sujet

Le design web en 2011 consiste encore à se battre avec des positionnements flottants, absolus, relatifs, des clear, des problèmes de compatibilité, des hacks, des bidouilles, des bugs d'affichage et autres frameworks CSS encombrants.

On ne devrait plus en être là aujourd'hui. C'est du rôle des CSS de nous offrir des solutions simples, intuitives et stables (NDLR : genre "KISS" quoi).

Les propositions CSS3 avant-gardistes telles que Flexible box model et Grid Layout ne seront pas utilisables en production avant un bon bout de temps. En attendant, si la solution était sous nos yeux depuis des années ? Et si l'avenir (proche) des CSS étaient les tableaux de mise en page ?

Note : ça parlera (un peu) de tableaux HTML bien fichus, linéarisables, toussa et aussi (surtout) de CSS display: table, de ses avantages et inconvénients.

Présenté par Raphaël Goetter

Raphaël Goetter

Webdesigner alsacien (chez Alsacréations) papa de deux adorables enfants, passionné d'accessibilité numérique, de bonnes pratiques et de standards web. Expert et Formateur en langages web HTML et CSS auprès de groupes nationaux et internationaux.

Auteur de divers livres techniques dans le domaine du Web :

  • "CSS avancées - vers HTML5 et CSS3" (Eyrolles)
  • "CSS2 - Pratique du design web" (Eyrolles)
  • "Memento CSS3" (Eyrolles)
  • "Memento CSS2" (Eyrolles)
  • "Memento XHTML" (Eyrolles)

Créateur et administrateur du site Alsacreations.com, communauté libre d'apprentissage web dont le trafic dépassait les 25000 visites uniques quotidiennes en 2011.

Par ailleurs, passionné de photographie, et auteur d'un livre technique d'apprentissage : "B.A.-BA de la photo de bébé", publié chez Dunod en 2009.

Et à ses heures perdues (sic) administrateur de divers sites personnels ou associatifs tels que Goetter.fr, IE7nomore.com ou SLConstantia.com.