Il n'y a pas que class et id dans la vie

La présentation

Vidéo

Diaporama

Lien vers le diaporama.

Le sujet

Les sélecteurs d'attributs et de parenté sont généralement sous-utilisés et parfois mêmes inconnus au bataillon -- notamment dans l'univers back-end. Pourtant ce sont des sélecteurs puissants, pratiques et bien plus pertinents que des classes.

Et -- à l'instar d'Ebay l'an passé -- on peut s'en servir pour induire une corrélation entre le HTML et le CSS, afin de tenter de garantir un peu d'accessibilité et de qualité.
Ce sont également de merveilleux obstacles, générant des situations d'apprentissage intéressantes pour peu que la démarche soit réfléchie.

Présenté par Gaël Poupard

Gaël Poupard

Gaël Poupard est graphiste et intégrateur web opérant sur Nantes. Sa quête de qualité l'amène à se cultiver sans cesse, sur papier ou au détour des blogs.

Transcription

Il n'y a pas que class et id dans la vie

Blog de Gaël Poupard @ffoodd_fr sur Twitter @ffoodd sur Github

1sur16 Il n'y a pas que class et id dans la vie Quid des autres sélecteurs ?

Les sélecteurs d'attributs et de parenté sont rarement employés. Ce sont pourtant de puissants sélecteurs, maniables, lisibles — parfois bien plus pertinents que des classes et moins stricts que des ID.

Ce sont également de merveilleux obstacles pédagogiques, générant des situations d'apprentissage intéressantes en induisant une corrélation entre le HTML et le CSS.

animé par Gaël Poupard

1 / 16 À contre-courant

Mais la tendance va vers l'utilisation de classes partout, pour tout. Avec un objectif : un graphique de spécificité qu'on devrait confondre avec un électro-encéphalogramme plat. Genre, la mort. Un électro-encéphalogramme défilant à un rythme régulier La vie, c'est globalement mieux.

2 / 16 Démystifions La contre-performance des sélecteurs

La rumeur court depuis plusieurs années que les sélecteurs universels, d'attributs ou d'adjacence seraient mauvais pour les performances — et seraient par conséquent à éviter.

C'est faux. Et c'est prouvé par Ben Frain en 2014 ✔.

La différence — qui, certes, existe — est absolument négligeable. En revanche, soyez prudents avec les propriétés que vous utilisez.

3 / 16 Démystifions encore La séparation du fond et de la forme

C'est devenu un axiome désormais. Pourtant dans le web, sa seule portée pratique pertinente est de ne pas utiliser d'attributs de présentation dans le HTML ni de balises sémantiques pour leur aspect visuel.

Pour tous les autres cas : la forme dépend du fond