WebAssembly, la cible de compilation pour le web

La présentation

Vidéo

Diaporama

Lien vers le diaporama.

Le sujet

Les navigateurs principaux se sont réunis pour la spécification d'un nouveau standard W3C d'une nouvelle cible de compilation pour le web, WebAssembly.

Évolution naturelle d'asm.js, WebAssembly, ou wasm pour les intimes, permet d'exécuter des programmes écrits dans des langages natifs directement au sein d'un navigateur avec des performances élevées et garanties.

Qu'est-ce qu'est WebAssembly, concrètement ? À quels besoins son usage répond-il ? Comment interagit-il avec le reste de la Web Platform, en particulier avec JavaScript ? Peut-on l'utiliser dès aujourd'hui et si oui, comment ? S'agit-il de la mort annoncée de JavaScript ?

C'est ce à quoi nous essayerons de répondre lors de cette conférence.

Présenté par Benjamin Bouvier

Benjamin Bouvier

Benjamin est ingénieur logiciel à Mozilla Corporation, dans l'équipe travaillant sur l'implémentation de JavaScript dans la machine virtuelle de Firefox, Spidermonkey.

Récemment, Benjamin a participé à l'implémentation de SIMD.js pour donner la possibilité d'effectuer du calcul parallèle dans le navigateur, a amélioré la vitesse de compilation et d'exécution d'asm.js (le sous-ensemble hautement optimisable de JavaScript) et a participé aux discussions et à l'implémentation de WebAssembly dans Firefox.

Sur son temps libre, il apprend le ukulélé et essaie de redonner le contrôle de leurs données aux utilisateurs en implémentant des services libres auto-hébergeables, comme Kresus, une application web de finances personnelles.