Devenir mentor, mode d'emploi

La présentation

Diaporama

Lien vers le diaporama.

Le sujet

Tapez "How to find a mentor" dans Google et le moteur de recherche vous propose 22 millions de résultats. C'est plus que "How to get rich quick" (14 millions) ou "How to date Michael Fassbender" (1,8 millions).

Si les avantages du point de vue du mentoré sont évidents -- montée en compétences, développement de carrière, etc. -- quels sont ceux du point de vue du mentor ?

Devenir développeuse Ruby et participer à la création de WomenOnRails -- une communauté de femmes développeuses -- m'ont appris une chose : la relation mentor/mentoré·e n'est pas à sens unique.

Je propose donc d'explorer ce que peut apporter l'accompagnement d'un·e junior, d'un·e débutant·e dans l'apprentissage d'un langage de programmation. Et ceci quel que soit son niveau : junior, intermédiaire ou senior.

Nous explorerons à grand renfort de gifs et d'exemples issus de la communauté WomenOnRails et de mon expérience personnelle à la fois en tant que mentor et mentorée :

  • les bases d'une bonne relation de mentorat,
  • où et quand mentorer,
  • ce qu'on peut en retirer en tant que mentor,
  • comment créer une communauté bienveillante…

Présenté par Sonia Prévost-Mercier

Sonia Prévost-Mercier

Après beaucoup trop d’années à trifouiller des sites web, Sonia a enfin assumé il y a deux ans sa vraie passion pour la programmation web. Un passage au Wagon plus tard, elle est devenue depuis addict à ruby on rails et voue un culte à git.

Ce qu’elle adore dans ce métier plus que tout ? Le fait qu’il y ait toujours de nouvelles choses à apprendre et les défis d’être une femme dans un monde d’hommes. C’est pourquoi elle participe à la création et au développement des WomenOnRails, un groupe de femmes qui se réunit tous les lundis, pour continuer à apprendre entre filles.