Aller au contenu

Céline Bœuf

Je suis donc Céline, quadragénaire connectée mais pas geek. Ma cécité remonte à une vingtaine d’années et elle influe considérablement sur l’usage que j’ai du numérique.

Elle me contraint à m’en servir quotidiennement. Ma vie personnelle est dans mon ordinateur et/ou mon smartphone : mails et réseaux sociaux bien sûr, mais aussi bibliothèque, recettes de cuisine, démarches administratives, etc. Par ailleurs, il est a priori plus simple de passer une commande sur un site de e-commerce que de se déplacer dans un magasin quand on ne voit pas, surtout si, pour se rendre au magasin, il faut prendre des transports en commun, traverser des rues sans feux sonores et autres réjouissances qui demandent une énergie considérable.

Pourtant, utiliser le numérique quand on est aveugle, ça peut aussi demander un temps et une énergie considérables si les données ne sont pas accessibles. J’ai voulu témoigner ici pour que mon ordinateur et mon smartphone ne soient plus que des outils inclusif, et plus des éléments supplémentaires d’exclusion.